Voir le panierPanier vide

 Les couleurs du jade

Une pierre dont la couleur est uniforme est généralement plus recherchée, mais beaucoup de spécimens ont plusieurs couleurs dans une seule pièce. Les Chinois ont une grande variété d'expressions pour identifier les combinaisons de couleurs existantes : mousse dans la neige, sang de poulet, feuille de la vallée, vieille mine, herbe de printemps... Auparavant, ils identifiaient des couleurs "rituelles" du jade et parlaient même de couleurs "invisibles à l'oeil".

La jadéite se présente en six couleurs de base, assorties de nombreuses variations : vert, blanc, jaune, rouge, lavande et noir, le vert étant la couleur la plus importante et la couleur traditionnelle, qui varie du vert pomme au vert-noir en passant par le vert-gris.

quelques exemples de jadéite A du Myanmar de différentes couleurs

Les jades de couleur verte doivent cette couleur à la présence de chrome. Le jade dont la couleur verte est la plus uniforme, translucide et intense, d'un vert "émeraude", est appelé "jade impérial". Le jade impérial est particulier dans le sens où il est rattaché historiquement et symboliquement à l'Empereur et à sa famille. Sa couleur est d'un vert translucide et intense et la pierre est exempte de taches ou variations de couleurs. Cette pierre est rare et onéreuse, car elle est la plus recherchée.

Cette couleur est rare et de ce fait, le jade impérial est (très) cher. Si le vert est plus sombre, il est appelé "vieille mine" ("old mine"). Plus clair, il peut être appelé "jade printanier" ("spring jade") ou "jade canari" ("canary jade").

Une couleur également très recherchée est le "vert pomme" ("apple green").

cabochon en jadéite du Myanmar

Quand le vert pomme est légèrement teinté de gris, il est dénommé "vert haricot" ("bean green"). S'il est légèrement bleuté, il sera appelé "vert céladon" (celadon green).

Les dénominations qui qualifient le vert sont innombrables et correspondent à une comparaison de la couleur avec la nature.

Comme pour toutes les autres couleurs, les variations fortes de couleurs et les inclusions ou fissures ou autres fractures diminuent la valeur de la pierre.

La couleur lavande varie de très clair à foncé, quasiment prune, et elle peut avoir une nuance bleue. Elle peut aussi être proche du rose, sans jamais l'atteindre. Souvent, la texture ressemble à celle du sucre.

jadéite du Myanmar bicolore (verte et lavande)

Le jade blanc peut être blanc-gris translucide mais aussi crayeux et opaque. Il doit être bien poli.

Le jade noir est souvent de la néphrite (il est plutôt gris très foncé que noir dans le cas de la jadéite) et dans sa qualité supérieure, il est noir brillant comme du verre.

Le jade jaune varie de jaune-orange à rouge en passant par beige et brun.

 

lien vers les appellations chinoises de la jadéite

 

La néphrite se présente dans une gamme de couleurs moins importante que celle de la jadéite. Son éclat est en général plus terne et sa texture plus cireuse. Vieilles pierres du Turkestan : blanc crème ("graisse de mouton"). Pierres modernes : vert olive à gris-noir.

 

  jade néphrite du Canada à gauche et jade jadéite du Myanmar à droite