JADE : PAYS D'ORIGINE
Jade canadien & jade néo-zélandais

Jade canadien & jade néo-zélandais

Il y a deux jades sur la photographie : l’un est canadien, l’autre néo-zélandais. Comme vous pouvez le voir, il est très difficile de savoir lequel est canadien, et lequel est néo-zélandais (en Nouvelle-Zélande, le jade est appelé “pounamu”, nom donné au jade néphrite mais aussi à certaines serpentines).

Les deux jades sont de la néphrite (silicate de calcium et de magnésium). Le splendide bloc provient de Nouvelle-Zélande et pouvait être admiré à l’exposition sur le pounamu au Musée du Quai Branly il y a quelques années, quant au bracelet il a été taillé dans du jade du Canada.

L’apparence des deux jades étant très similaire, on trouve en Nouvelle-Zélande beaucoup de jade canadien vendu pour du jade néo-zélandais… nous avons d’ailleurs été témoins d’une scène choquante lors du Salon de la Bijouterie à Hong Kong, en février 2024 : des acheteurs professionnels néo-zélandais achetaient du jade canadien (de piètre qualité d’ailleurs) en déclarant ouvertement le vendre dans leur boutique néo-zélandaise comme du jade local, car ce dernier est plus cher (non parce que la qualité est meilleure, mais le coût de revient est plus élevé en Nouvelle-Zélande). Honteux !