EVENEMENTS SPORTIFS & JADE
JO & médailles olympiques en jade

JO & médailles olympiques en jade

Depuis leur création, les Jeux Olympiques sont bien plus qu’une simple compétition sportive. Parmi les nombreux symboles qui incarnent l’esprit olympique, les médailles revêtent une signification particulière. Traditionnellement, ces médailles sont fabriquées à partir de métaux précieux tels que l’or, l’argent et le bronze. Cependant, lors des Jeux Olympiques d’été de Pékin 2008, pour la première fois du jade a été utilisé pour les médailles.

Ces superbes médailles constituaient un hommage à l’artisanat chinois et à l’héritage culturel millénaire du pays hôte. Le jade, symbole de pureté et de longévité dans la tradition chinoise, a ajouté une touche d’élégance et de raffinement aux récompenses de ces Jeux Olympiques.

médailles d’or gagnées en aviron quatre de couple homme à Pékin aux Jeux Olympiques d’été 2008 par le Danemark.

Le design des médailles (diamètre 70 mm et épaisseur 6 mm) s’inspire du “bi”, une ancienne pièce de jade chinoise. L’avers de la médaille figure le dessin unique imposé par le Comité international olympique (CIO) : la déesse ailée de la victoire Nike et une vue du stade Panathinaikos Arena. Sur le revers, les médailles sont incrustées de jade. Le crochet de la médaille s’inspire du “huang” de jade, une pièce de jade cérémoniale décorée d’un double motif de dragon et du “pu”, un motif de tapis de roseaux.

gros plan de l’envers d’une médaille en or des J.O. de Pékin 2008 : le jade est un jade néphrite “mutton fat” de Chine rare et coûteux

JO Pékin 2008 : jade jadéite vert birman pour la médaille d’argent à gauche, jade néphrite blanc chinois pour la médaille d’or au centre et jade néphrite canadien ou chinois pour la médaille de bronze à droite

Plus tôt, les Jeux Asiatiques de 1990 à Pékin, en Chine, avaient utilisé le jade pour récompenser les athlètes gagnants.

Cependant, malgré sa beauté et sa signification symbolique, l’utilisation du jade pour les médailles olympiques reste relativement rare.

Ce qui fait de ces médailles olympiques en jade bien plus que des récompenses sportives. Elles sont le symbole de l’union entre l’histoire, la culture et le sport, et témoignent de la diversité et de la richesse du patrimoine mondial. Ces magnifiques réalisations demeurent des souvenirs précieux, rappelant aux générations futures l’esprit de camaraderie et d’excellence qui caractérisent les Jeux Olympiques.

Les médailles des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin 2022 ne sont pas en jade mais elles ont été inspirées d’anciens pendentifs chinois en jade. Elles sont appelées “Tong Xin” ce qui signifie “Ensemble nous ne formons qu’un”. La discipline sportive est inscrite au revers de chaque médaille sur l’anneau le plus éloigné du centre, qui est concave, ce qui rappelle le design traditionnel des pendentifs de jade.

Les organisateurs ont précisé qu’ils s’étaient inspirés des médailles incrustées de jade des J.O. 2008.