Select your language

Eurojade - Le Spécialiste du Jade - The Jade Specialist

SHOP

Belize & other places

sorry, no translation available

Strombus gigas

Le Belize (auparavant dénommé Honduras Britannique) est un pays d’Amérique centrale situé à l’est du Guatemala et à soixante-quinze kilomètres du Honduras. Le Belize est le seul pays anglophone d'Amérique Centrale, et l'anglais est la langue nationale du pays, l'espagnol restant cependant la langue la plus parlée. Le créole anglais est également utilisé. La plupart des Béliziens sont d'origine multiraciale, dont  la moitié d'origine maya et européenne et 25 % africaine et créole.

Les Cayes du Belize sont un ensemble d' îles coralliennes ("cayes") situées au large du Belize, dans la mer des Caraïbes, qui constituent l'un des plus grands récifs coralliens au monde après celui de la Grande barrière de corail en Australie et les lagons de Nouvelle-Calédonie.

Caye Caulker ("Cayo Hicaco" en espagnol) est une petite île coralienne située près des côtes du Belize dans les Caraïbes. Elle se situe à 45 minutes de Belize City en water-taxi et mesure environ 8 kilomètres sur 1 kilomètre. Dans la commune de l'île, appelée Caye Caulker Village, le long de la mer, quelques marchands vendent des coquilles de lambi ("queen conch" en anglais) pêchées à quelques encablures du rivage, ainsi que des bijoux et des perles taillés dans le coquillage.

coquille de Strombus giga découpée pour montrer les différentes couches colorées et perle taillée dans la coquille

Le Strombus gigas ou lambi ou strombe géant est un mollusque faisant partie de la famille des Strombidae et pouvant atteindre jusqu'à 30 cm et peser jusqu'à 3 kgs. Il est présent en Amérique du Nord (de la Caroline du Nord jusqu'aux Keys de Floride) et dans la Mer des Caraïbes et les Bahamas, à des profondeurs très variables. La femelle est légèrement plus grande que le mâle. Historiquement, le Strombus giga était utilisé par les Mayas, les Arawaks et les Indiens de Floride pour leur nourriture et pour en faire des outils.

Différentes dénominations du Strombus gigas selon les pays ou les régions : botuto ou guarura (Venezuela), cambombia (Panama), cambute (Costa Rica), caracol abulon (Guatemala), caracol gigante (Honduras), caracol pala (Colombia), caracol rosado (Mexico), carrucho (Puerto Rico), cobo (Cuba), lambi (Hispaniola et Antilles françaises).

Sa coquille est constitué de micro-cristaux de carbonate de calcium sous forme d'aragonite inclus dans une matrice protéique. Elle est extrêmement solide (beaucoup plus que de simples cristaux d'aragonite) du fait de son architecture composée de couches de lamelles entrecroisées. Elle possède des spires munies d’épines et son pied musculeux porte un opercule corné. Les mâles sont munis d’un long pénis extensible situé le long du canal siphonal, alors que les femelles portent des poches à œufs. Son espérance de vie varie de 6-7 ans, en eau peu profonde, jusqu'à 26 ans en eau profonde de 40 à 60 m.

Le Strombus giga est très recherché non seulement pour sa coquille que pour sa chair, ce qui fait que dans certaines régions comme les Bermudes sa pêche est strictement prohibée comme dans de nombreuses autres régions alors qu'elle est régulée dans d'autres, au Belize notamment. Dans les Caraïbes, la valeur de la pêche commerciale était estimée à 60 millions de dollars US au tournant du 21ème siècle.

.

deux perles taillées dans la coquille de Strombus gigas et une étoile montrant clairement les différents couches colorées

Au Belize, comme dans de nombreux autres pays, la chair du Strombus giga est aussi appréciée que la langouste. Lors de notre passage, en août 2011, la pêche à la langouste était autorisée mais la saison de pêche du Strombus gigas était fermée (la pêche du Strombus gigas est fermée du 1er juillet au 30 septembre ; la pêche de la langouste (Panulirus argus) est fermée du 15 février au 14 juin).

 morceau de Strombus gigas découpé vu sous plusieurs angles avec perles et étoile

En août 2003, la CITES ( "Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora") ou Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction, qui est un accord intergouvernemental signé le 3 mars 1973 à Washington, Etats-Unis, et est appelé également "Convention de Washington", a publié un rapport sur l'état du commerce du Strombus gigas et le respect de la réglementation. Plus de 36 pays sont concernés par cette mesure. En 1996, le Belize était le plus gros exportateur de chair de Strombus gigas dans le monde, avec plus de 500.000 kgs exportés par an, la quasi-totalité à destination des Etats-Unis. Depuis la production a chuté, mais les Etats-Unis restent les premiers importateurs de Strombus gigas au monde.

Le Strombus gigas figure à l'annexe II de la CITES (les annexes vont de I à III, en fonction de la gravité du risque - allant du risque le plus élevé en annexe I au moins élevé en annexe III - que fait courir le commerce international aux espèces).

×

TOP