Entretien du jade

Le jade est extrêmement résistant. C'est la raison pour laquelle, dans un passé lointain, différentes cultures l'utilisaient pour fabriquer des outils de chasse, des objets de culte ou encore de la vaisselle.

Cette résistance explique que l'entretien du jade est très simple : il suffit d'un peu d'eau tiède savonneuse appliquée éventuellement avec l'aide d'une brosse souple pour déloger les impuretés des interstices (dans le cas d'une sculpture par exemple). 

bague en jade néphrite du Canada et or 14 carats

Il y a cependant quelques précautions à prendre pour éviter de ternir l'éclat de la pierre :

- éviter le nettoyage aux ultrasons ou avec des produits spéficiques de nettoyage pour bijoux ;

- éviter le chlore, l'eau salée ou très chaude ;

- certains bijoux peuvent comporter des pièces de jade serties. Le jade ayant rarement des angles très aigus, à l'instar d'autres matériaux non facettés comme l'opale, la turquoise, le corail, etc. , les bijoutiers ont souvent pour habitude, afin de consolider le sertissage, d'appliquer une résine époxy sur le serti.  Le nettoyage à la vapeur est donc déconseillé.