Eurojade - Le Spécialiste du Jade - The Jade Specialist

BOUTIQUE

De nombreux matériaux sont utilisés pour imiter le jade, et ceci parce qu'ils sont plus faciles à obtenir que le jade et/ou plus faciles à travailler (leur dureté et leur résistance étant moindres  par exemple) et/ou moins coûteux.

Soyez méfiants ! De nombreux commerçants ou autres interlocuteurs (certains en toute bonne foi, d'autre moins) vous proposeront des pièces prétendument en jade sous des appellations toutes plus fantaisistes les unes que les autres : "nouveau jade", "jade du Hunan", "jade de Sinkiang", "jade de Khotan", "jade coréen", "jade du Transvaal", "jade du Queensland", etc. (voir ci-dessous). Ces articles ne sont pas en jade ! En effet, l'appellation ne donne pas la qualité ! Voici une liste (non exhaustive) de ce qui peut vous être proposé à la place du jade :

- quartz aventuriné : quartz polycristallin de type quartzite (roche composée de grains de quartz) appelée parfois « jade indien ». La texture est granulaire avec des paillettes de mica vert dans une matrice incolore, la surface pouvant avoir l’air picotée en lumière réfléchie. Sa dureté est la même que celle de la jadéite (7) donc supérieure à celle de la néphrite, mais sa densité (2,65) est nettement inférieure à celle de la jadéite (3,33 à 3,36) et de la néphrite (2,8 à 3,1). IR : 1,55 contre 1,66 (jadéite) et 1,62 (néphrite). Peut être teint. Examiner les parties fissurées afin d’y détecter des traces éventuelles de teinture.


trois disques "pi" en quartz aventuriné

- quartz polycristallin : calcédoine notamment, dont la chrysoprase, souvent vendue comme "jade australien" ;

chrysoprase (Israël)

- grenat hydrogrossulaire : de couleur verte, son nom commercial (et erroné) est souvent "jade du Transvaal" ;

cinq grenats hydrogrossulaires (Afrique du Sud)

- serpentine variété bowénite : appelée parfois «nouveau jade", "jade coréen", "jade de Suzhou". Moins dure (5 ½), d’IR et de densité inférieurs à ceux de la jadéite et à la néphrite (IR : 1,56 et densité : 2,6, proches de l’IR et de la densité de l’imitation du jade précédente, le quartz aventuriné),  la serpentine se distingue par son aspect nuageux, opaque à translucide, avec des taches blanches, et son éclat gras. La surface peut présenter des rayures à l’aspect pulvérulent ou gras ;

cinq disques "pi" : de gauche à droite, chrysoprase, maw sit sit, trois disques en serpentine

- pierre à savon (stéatite), bien plus tendre que le jade, en fait une mauvaise imitation ;

- verre : le "verre de Pékin", le "méta-jade" (produit développé dans les années 70 par les japonais), qui contient des inclusions de genre dendritique ;

- zoïsite, muscovite 

×

TOP