Jade & littérature

De nombreux livres traitent du jade de manière très diverse. Cependant, les plus complets et les plus intéressants sont pour la plupart rédigés en anglais. De nombreux ouvrages ont également été rédigés en chinois, et n'ont pas été traduits.

Vous trouverez ci-après une liste non exhaustive d'ouvrages, avec l'indication de la langue ou des langues de publication et quelques remarques d'Eurojade afin de vous aider dans votre choix.

- "Jades Impériaux" de Teresa Battesti et Henri-Jean Schubnel, avec la collaboration d'Erik Gonthier. Catalogue en français de l'exposition consacrée aux jades impériaux du Musée National d'Histoire de Taipei, Taïwan, présentés au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris en 1993.

- l'avis d'Eurojade : ce catalogue, malheureusement épuisé, comporte des photos superbes de l'exposition splendide qu'Eurojade a eu la chance de pouvoir visiter à l'époque.

- "Jade" de Cecilia Lam Shiu Ling, publié par Lead On Publishing Co, 2005, en anglais.

- l'avis d'Eurojade : ce livre, écrit par une diplômée hong-kongaise de Gem-A (comme la gemmologue d'Eurojade) est une mine d'informations mais également un plaisir des yeux car il comporte des photos somptueuses. Accessible à tous, sauf quelques parties réservées aux gemmologues, ce livre est une bible, malheureusement méconnue.

- "Jade" de Fred Ward (édition poche de Gem Book Publishers, octobre 2001), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : petit livre compact mais concis proposant en un faible volume un tour du monde du jade (jadéite et néphrite) avec des photos de qualités de National Geographic. Fred Ward est gemmologue. Un ouvrage indispensable à prix raisonnable (15 à 20 euros).

- "Jade fever : Hunting the Stone of Heaven" de Stan Leaming avec la collaboration de Rick Hudson (édité par Heritage, Group, Nanoose Bay, avril 2005, 190 pages), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : un livre essentiel sous un format compact à un prix serré (19,95 €), écrit par le géologue canadien Stan Leaming, âgé aujourd''hui (en 2011) de 92 ans, extrêmement bien documenté et couvrant le développement de l'industrie du jade depuis la fin des années 60. Ce livre ne traite pas seulement du jade néphrite au Canada, mais partout dans le monde ainsi que du jade jadéite. Un livre cher à notre coeur qui a déclenché la création de ce site, merci Monsieur Leaming !

- "Jade" de Louis Zara (format poche, 112 pages, dimensions 8,8 x 5,9 x 0,3 pouces, publié par IUniverse, avril 2001), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : IUniverse est spécialisé en réédition d'ouvrages épuisés. La présentation est simple : papier recyclé et photos style photocopies en noir et blanc, pour éviter des coûts trop importants, mais le contenu est très riche. Louis Zara, aujourd'hui décédé, a été un collectionneur et un expert pendant plus d'un demi-siècle. Un livre intéressant à petit prix (une dizaine d'euros environ).

- "Jade" de Roger Keverne (relié, 376 pages, Anness, édition révisée juin 2011, 9,3 x 1,5 x 13,2 pouces), en anglais.

Cette oeuvre monumentale (son poids avoisine trois kilos !) est une somme écrite par le grand spécialiste anglais des Arts Asiatiques Roger Keverne, qui a rassemblé des textes écrits par des auteurs de différentes nationalités. Les sujets abordés sont aussi variés que le jade à travers les âges, l'évaluation des jades anciens, ou le jade dans les différentes parties du monde.

- l'avis d'Eurojade : tellement rare que cela doit être signalé, ce livre énorme, publié pour la première fois en 1991 et réédité depuis, traite aussi bien du jade jadéite que du jade néphrite. Le livre est bien documenté, les photos sont nombreuses (il y en a plus de 600 !) et même si la multiplicité des intervenants nuit à la continuité de l'ouvrage, cela n'a guère d'importance car chacun peut y puiser ce qu'il recherche parmi les thèmes les plus divers. Un très beau livre.

- "Chinese Jades" de Ming Wilson (relié, 128 pages, dimensions 9,7 x 8,2 x 0,6 pouces, publication Victoria & Albert Museum, Londres, août 2004), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : publication du Victoria & Albert Museum de Londres, illustrée par de superbes et nombreuses photos de la collection du musée, le livre retrace le parcours du jade de l'ère néolithique jusqu'au 19ème siècle. L'auteur est curateur senior du département Asie du musée. Un très beau livre.

- "Late Chinese Jades" : Ming Dynasty to Early Twentieth Century" de Terese Tse Bartholomew, Michael Knight, He Li et Kazuhiro Tsuruta pour les photos (relié, 368 pages, dimensions 12 x 9,6 x 1,5 pouces, publication de l'Asian Art Museum de San Francisco, Etats-Unis, novembre 2007), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : publication de l'Asian Art Museum de San Francisco, rédigé par trois curateurs du Département des Arts d'Asie du musée, ce livre très complet traite du jade pendant les périodes Ming et Qing, du symbolisme des objets en jade, etc. Un livre superbe.

- "Chinese Jade : Power and Delicacy in a Majestic Art (Arts of China)" de Minghua Zhang (format poche relié, 78 pages, dimensions 7,5 x 5,4 x 0,4 pouces, publié par Long River Press, août 2004), en  anglais.

- l'avis d'Eurojade : un petit livre richement illustré qui décrit l'histoire de quelques oeuvres chinoises en jade pour une dizaine d'euros.

- "Gem Buyers Guide to Thailand" - How to select, negociate and purchase gems in Thailand" de Anong Jompang et Brett Wyatt (broché, 172 pages, dimensions 10,1 x 6,1 x 0,6 pouces, publié par les auteurs, Chiang Mai, Thaïlande, novembre 2007), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : un livre qui part d'une excellente idée, guider son possesseur parmi les divers marchés de gemmes, en Thaïlande particulièrement. Le problème est que ce livre part dans toutes les directions : si la première partie est intéressante, expliquant les us et coutumes des marchés de gemmes en Thaïlande, elle fait aussi référence aux différents instruments nécessaires (loupe, dichroscope, etc.) pour étudier les gemmes. Et là, nous ne voyons pas comment quelqu'un n'ayant aucune expérience en gemmologie pourrait se débrouiller sur un marché. Ceci devrait être signalé. La seconde partie, qui prétend permettre de différencier les gemmes de leurs imitations, est inutile car les "tuyaux" qu'elle donne sont bien trop sommaires pour permettre de se débrouiller. La courte partie consacrée au jade prête à confusion car elle considère que seule la jadéite est du jade mais pas la néphrite ce qui ne correspond pas aux critères gemmologiques en vigueur à l'échelle internationale. Vous pouvez économiser une vingtaine d'euros.

- "Chinese Jade : From the Neolithic to the Qing", de Jessica Rawson (format relié ou broché, 463 pages, dimensions 10,6 x 8,6 x 1,3 pouces, publié par Art Media Resources, Ltd, 1er décembre 2002), en anglais.

- l'avis d'Eurojade : Jessica Rawson a été Conservatrice du Département Antiquités Orientales du British Museum à Londres. Superbe livre qui couvre 7000 ans d'histoire du jade et qui propose des reproductions photographiques ainsi qu'une description détaillée de 300 pièces exceptionnelles appartenant à la collection de Sir Joseph Hotung et présentes dans la galerie 33b du musée, qu'il faut impérativement visiter avant d'acquérir ce livre splendide (malheureusement épuisé, n'est plus disponible dans la librairie du musée comme indiqué dans la galerie, mais quelques exemplaires sont encore disponibles sur internet - nota novembre 2010 -).

- Maya : de l'aube au crépuscule, de Dominique Michelet (broché, 200 pages, Somogy éditions d'art, juin 2010, français, 29,50 euros)

Catalogue de l'exposition au Musée du quai Branly (21 juin au 2 octobre 2011), consacrée aux collections nationales du Guatemala, et notamment aux dernières découvertes archéologiques faites sur plusieurs sites récemment,dont El Mirador.

- l'avis d'Eurojade : l'évolution de la civilisation maya est présentée, au travers de céramiques peintes, de stèles, d'éléments funéraires, etc. dont quelques superbes objets en jade qui en font partie. Même si le jade n'y est pas prioritaire, très beau catalogue.

- "Les masques de jade mayas" de Marc Restellini (format 24,5 x 28,5 cm, relié, 311 pages, Pinacothèque de Paris, février 2012, français, 49 euros).

Ce catalogue de l'exposition présentée par La Pinacothèque de Paris du  26 janvier au 10 juin 2012 traite de la découverte archéologique la plus importante de cette dernière décennie au Mexique : les masques en mosaïque de jade. Les masques exposés ont été retrouvés dans les sépultures de dirigeants mayas. La lecture des oeuvres est enrichie par une fructueuse mise en contexte : les masques sont, en effet, présentés avec le reste du trousseau funéraire : pectoral, colliers, boucles d’oreilles, bracelets, céramiques et autres offrandes. Le catalogue rend compte d’une décennie de recherches et de restaurations, menées par les plus grandes institutions mexicaines sous la responsabilité de Sofía Martínez del Campo Lanz, experte renommée et auteur des textes du catalogue. Les pièces de l’exposition y sont reproduites intégralement, accompagnées de vues d’ensemble des sites archéologiques en couleur et de schémas explicatifs. L’approche scientifique, associée à des encarts explicatifs, permettra aux connaisseurs comme aux néophytes d’apprécier justement la profondeur de la culture maya.

- l'avis d'Eurojade : très beau livre complétant à merveille une exposition magnifique.

- "La Route du Jade, un voyage de vingt siècles", de Thierry Zarcone (broché, 167 pages, Autrement, mars 2001, français, 20,30 euros)

Extrait de la dernière page de couverture : "Vue de l'Occident, la Route de la Soie serait reine. Reine des routes caravanières reliant les confins de l'actuel Iran à la Grande Muraille. Vues d'Orient, les mêmes voies empruntées furent l'objet d'un tout autre commerce : celui du jade et des chevaux, denrées autrement plus précieuses aux yeux des Chinois que ne le fut la soie pour les Occidentaux..."

- l'avis d'Eurojade : ce livre, extrêmement bien documenté et écrit par un chercheur au CNRS, aborde aussi bien la fascination du jade (néphrite) pour les Chinois que le commerce du jade avec l'épopée des caravanes de jade ou le polissage du jade à Pékin au début du XXe siècle. Se lit comme un roman.

- "Maîtres des Amériques, hommage aux artistes précolombiens, la collection Dora et Paul Janssen", "Precombiaanse Meesterwerken, de collectie van Paul and Dora Janssen", "Masters of the Americas, in praise of the pre-Columbian artists, the Dora and Paul Janssen collection" de/bij/by Geneviève Le Fort (format 30,4 x 26,3 x 3,6 cm, 408 pages, septembre 2005, Fonds Mercator et 5 Continents, 2,7 kilos, français, néerlandais ou anglais, entre 80 euros - en néerlandais - et 250 euros - en anglais -).

La collection de Dora et Paul Janssen, qui rassemble quelques-uns des plus beaux chefs-d'oeuvre de l'art précolombien, nous emmène dans tout le continent américain, et témoigne de la richesse extraordinaire des cultures de l'Amérique ancienne. À travers cette publication, c'est un monde bien différent mais ô combien fascinant et mystérieux qui s'offre aux lecteurs. On y découvrira non seulement des pièces de choix des grandes civilisations - olmèque, maya, aztèque, inca - mais également des oeuvres de culture moins connues qui méritent notre égale admiration à l'égard de leurs maîtres artistes. 300 pièces.

Dit boek brengt hulde aan de precolumbiaanse kunstenaar. Leidraad daarbij zijn de prachtige stukken uit een van de meest uitzonderlijke privé-collecties van precolumbiaanse kunst ter wereld, die thans voor het eerst worden getoond. Spectaculaire voorwerpen, uitgevoerd in steen, terracotta, goud, edelsteen of veren, getuigen van de uitzonderlijke rijkdom van de culturen in het oude Amerika. De collectie is van bijzonder belang, omdat zij kunstwerken bevat uit het hele Amerikaanse continent, van Alaska tot Vuurland, en uit de hele periode van de precolumbiaanse kunst, van de prehistorie tot de tijd der Ontdekkingen. 300 stukken.

This volume of photographs and commentary brings together one of the most outstanding private collections of Pre-Columbian art treasures. Some highlights of the collection include Zapotec ceramics, Aztec onyx figures, Peruvian textiles, Olmec masks, Maya jade and pre-Colombian goldwork, all of extraordinary quality and beauty.

- l'avis d'Eurojade : superbe ! Ce panorama de la collection appartenant aux belges Paul et Dora Janssen (Paul Janssen était le fondateur du laboratoire du même nom), passionnés d'art précolombien, est une merveille. Elle comporte quelques pièces en jade remarquables. Une exposition de cette collection s'est tenue d'octobre 2005 à avril 2006 au Musée d'Art et d'Histoire de Genève (Suisse) et du 15 septembre 2006 au 19 avril 2007 au Musée d'Art de d'Histoire du Cinquantenaire à Bruxelles (Belgique).

- "Maori, leurs trésors ont une âme" de Huhana Smith (broché, 192 pages, 21,5 x 24,5 cm, 155 illustrations, français, octobre 2011, Musée du quai Branly et Somogy éditions d'art, 29,50 euros)

Se fondant sur la remarquable exposition organisée par le Museum of New Zealand Te Papa Tongarewa (Nouvelle-Zélande) et présentée au musée du quai Branly à Paris, "Maori. leurs trésors ont une âme" introduit les concepts clés qui étayent l'univers Maori - mana, whakapapa et kaitiakitanga - et explore la lutte historique menée par les Maori pour l'autodétermination, ou tino rangatiratanga.

- l'avis d'Eurojade : on peut revivre l'exposition en regardant les photos des superbes objets en "pounamu"  (pierre verte de Nouvelle-Zélande qui peut être du jade mais aussi parfois de la bowénite (varité de serpentine), dont des pendentifs anthropomorphes, des herminettes, des boucles d'oreilles, etc.

 

lien vers le jade dans la littérature enfantine...

lien vers le jade dans le Guide du Routard...