Eurojade - Le Spécialiste du Jade - The Jade Specialist

SHOP

Yangon, Myanmar

août 2009

Le Musée des Gemmes de Yangon se trouve dans un bâtiment sans charme au nord-est de la ville. L'entrée s'élève à 10 $ pour les étrangers et il est impossible de pénétrer dans le musée avec un sac, de quelque sorte qu'il soit. Celui-ci doit être laissé dans une consigne gratuite dont la clef est confiée pendant la durée de la visite au propriétaire du bien. Les photos sont interdites. Le passage par un détecteur de métaux s'effectue à l'entrée.

Musée des Gemmes à Yangon

Des pièces exceptionnelles donc, tant en poids et en taille qu'en qualité, complétées par des parures de bijoux également exceptionnelles présentées dans d'autres vitrines derrière celles des gemmes.

La bâtiment comporte trois étages, le musée se trouvant au troisième étage, les deux étages inférieurs et le rez-de-chaussée étant dévolus aux boutiques de gemmes et de bijoux, toutes agréées par le gouvernement.

Il convient ici de rappeler que le Myanmar (la Birmanie a été renommée ainsi par la junte militaire en 1989) est une dictature militaire, et que payer une entrée de musée revient à faire tomber des devises directement dans  l'escarcelle du gouvernement, ce qu'Eurojade se refuse généralement à faire... exception  pour le Musée des Gemmes, qui comporte des pièces somptueuses qu'il aurait été dommage de ne pas avoir la chance de découvrir. Donc une fois n'est pas coutume... Et puisque les militaires refusent que le musée divulgue ses charmes par l'intermédiaire de photos, Eurojade est ravie de faire un pied de nez  au régime en publiant cet article et les photos qui l'accompagnent. N'oublions jamais, tant que la situation n'aura pas changé, que de nombreuses personnes vivent misérablement et/ou opprimées, surveillées, épiées ou isolées, dans ce pays.

peinture murale située à l'entrée du musée effectuée par un collectif d'artistes

Sur la partie droite de la salle unique, mais de grandes dimensions puisqu'elle occupe tout le troisième étage consacrée au Musée des Gemmes, on trouve des échantillons géologiques divers (et quelques fonctionnaires qui sommeillent sur leur journal).

La découverte du musée, en tout cas en ce qui concerne le rédacteur de cet article, s'effectue avec un employé du gouvernement vissé aux pas du visiteur.

Au fond de la pièce et au milieu, se trouve un immense panneau comportant des boutons correspondant aux gemmes que l'on peut trouver au Myanmar. En pressant le bouton correspondant (le nom apparaît en birman et en anglais), par exemple "jade", les mines de jade s'illuminent sur la carte. Il est possible d'avoir ainsi une vision intéressante de l'emplacement des mines de toutes les pierres gemmes dont le pays regorge.

A gauche et à droite en entrant, se trouvent des vitrines qui contiennent les objets précieux représentant  les monuments ou les objets et animaux les plus importants dans l'histoire du pays. Tous sont travaillés en or, en jade et autres gemmes.

A noter que ces objets sont tous assez récents puisqu'ils datent pour la plupart des années 1970-80 pour les plus anciens. La légende est inscrite en en birman et en anglais.

Sur la partie gauche centrale de la salle en entrant, se trouvent de nombreuses vitrines basses contenant d'autres objets du même type : services à thé, nombreux animaux, vases, coupelles, tous en jadéite incrustée parfois d'or, de rubis, saphirs et autres pierres.

A côté, sur toute la longueur de gauche de la salle se trouvent d'énormes blocs de jade dont les couleurs vont du vert au noir, provenant pour la plupart du nord du Myanmar.

A fond, à gauche du panneau comportant la carte du Myanmar avec les mines de gemmes, se trouve une vitrine avec des pièces du Myanmar ; de l'autre côté se trouve une autre vitrine avec des pièces en argent.

A droite de la salle se trouve une partie consacrée à la minéralogie, avec des pièces brutes des gemmes les plus courantes du Myanmar (corindon, quartz, spinelle, etc. ).

Juste avant les blocs de jade brut sur la gauche de la salle, se trouve une vitrine très intéressante comportant cinquante échantillons de jade classés (en parlant du haut à gauche et en allant vers le bas à droite) du plus "commercial" au plus précieux (c'est-à-dire le fabuleux jade impérial).

Le piliers de la salle sont recouverts de jade dont les couleurs vont du blanc cassé au noir.

A côté de la vitrine comportant les échantillons de jade, se trouve une autre vitrine avec des perles birmanes blanches : le même principe est appliqué à savoir que les perles s'échelonnent de la perle la plus baroque et la plus terne à la perle plus ronde et à l'éclat le plus marqué.

Puis sur la droite se trouvent plusieurs vitrines comportant toutes les gemmes les plus importantes du Myanmar (voir liste ci-dessous) avec des vitrines comportant des merveilles absolues : rubis "sang-de-pigeon" et "sang-de-lapin". Le mot "padamya" ("beaucoup de mercure") est utilisé par les birmans pour qualifier les rubis. Le "sang-de-pigeon" ("ko-twe") est très recherché mais pour les birmans, rien ne surpasse le "sang-de-lapin" ("yeong-twe"), plus rare et plus intense encore que le précédent. Le nom est sans doute lié au profond respect qu'ont les birmans pour le lapin qui, à l'inverse du rat, est vénéré dans la religion bouddhiste, religion prégnante au Myanmar.

ll est regrettable de ne pouvoir disposer que de quelques images (de piètre qualité de surcroît) de ces merveilles, mais à la date de cet article, la junte militaire avait décidé de ne plus imprimer de livrets ou autres publications concernant le musée. Les photos qui suivent, même si elles sont de médiocre qualité, tirées d'un des deux derniers carnets disponibles début septembre 2009 témoignent de quelques-uns des trésors du Musée des Gemmes.

divers objets or, argent, jadéite, rubis, saphirs et autres gemmes (ci-dessus et ci-dessous)

bijoux en or, rubis, saphirs, diamants, perles et jade impérial

perles du Myanmar

le plus gros boulder de jadéite au monde, 12 pieds x 6,5 pieds x 7 pieds, poids 33 tonnes environ, Phakant, Lonkin, Kachin State

rubis brut le plus gros du mondepoids 21.450 carats, provenant de Kin Ywa, Mogok

saphir étoilé le plus gros du monde, poids 63.000 carats, Mogok Stone Tract

Les principales gemmes du Myanmar : ambre (burmite), apatite, andalousite, béryl (aigue-marine), alcédoine (chrysoprase, agate, onyx), chrysobéryl (chrysobéryl, chrysobéryl oeil-de-chat, alexandrite), corindon (rubis, rubis étoilé, saphir, saphir étoilé, saphir blanc, saphir jaune, saphir vert, saphir violet), danburite (incolore, jaune pâle, jaune doré,  verte - rare -), diopside, enstatite, épidote, feldspath, sillimanite, fluorite, grenat (almadin, pyrope, grossulaire massif, hessonite, andradite, spessartite), iolite, jadéite (verte, lilas, blanche, rose, marron, rouge, bleue, noire, orange, jaune), maw-sit-sit, kornérupine, cyanite, lapis-lazuli, néphrite, péridot, painite, perle, phénakite, quartz (améthyste, citrine, quartz fumé, quartz rose - étoilé -, cristal de roche, quartz oeil-de-chat), scapolite, serpentine, sinhalite, sodalite, spinelle (rose, rose-violet, vert-noir, bleu, rouge), sphène, topaze, tourmaline (rubellite, indicolite, schorl, verte, jaune, incolore, dravite), tafféite, trémolite (verte, rose), zircon.  

Blog

×

TOP