Eurojade - Le Spécialiste du Jade - The Jade Specialist

BOUTIQUE

Galerie Tretiakov, Salle du Trésor, Moscou

ТРЕТЬЯКОВСКАЯ ГАЛЕРЕЯ - Tretiakovskaya galereya

juin 2012 

Pavel Tretiakov (1832-1898), riche industriel  et collectionneur d'art, commença à présenter ses collections dans sa propre maison, qu'il agrandit plusieurs fois afin d'y ajouter des oeuvres de plus en plus nombreuses.

Tretiakov légua l'ensemble à la Ville de Moscou, qui en fit un musée d'Etat dont il fut nommé conservateur jusqu'à la fin de sa vie. La façade de style néo-russe que l'on peut voir sur la photo ci-dessous, oeuvre de Vikor Vasnetsov, fut construite en 1902, après la mort de Tretiakov. Elle fut décorée des anciennes armoiries de la ville de Moscou, représentant Saint-Georges terrassant le dragon, et est restée inchangée depuis.

Le musée comporte plus de soixante salles, il est l'un des plus grands musées du monde et le plus important pour l'art russe.

entrée de la Galerie Tretiakov avec la sculpture de Pavel Tretiakov au premier plan

Les œuvres exposées retracent plusieurs siècles d’histoire de l’art russe, et présentent des icônes des plus grandes écoles, parmi lesquelles les chefs-d'œuvre d’Andreï Roublev, des peinture et des œuvres graphiques des XVIII-XIXème siècles. Une pléthore de merveilles donc mais les gemmes étant notre point d'intérêt principal sur ce site, nous nous attacherons uniquement à la salle n° 55, dite "Salle du Trésor". A noter que les photos sont autorisées sans flash contre le paiement d'un droit prohibitif de 230 roubles (environ 6 euros).

Cette salle présente un ensemble exceptionnel d'icônes, de pièces d'orfèvrerie, miniatures, émaux, ivoires sculptés, etc. datant de la fin du XVIIIème siècle au début du XXème siècle. De nombreux objets d'art proviennent des églises et monastères fermés ou détruits après la révolution.

 

 

 

 

camée de Saint Dimitri de Thessalonique (Athos ?)

Ci-dessus, un camée avec Saint Dimitri de Thessalonique. Début du XIVème siècle. Byzantin. Sertissage : fin XVIIème siècle, début du XVIII ème siècle, origine non confirmée Athos ? Au centre, une chrysoprase, sertissage argent, saphirs, rubis ; techniques utilisées : gravure, filigrane, granulation,  émaillage, filigrane, dorure.

 

croix pectorale (Moscou)

Ci-dessus, croix pectorale, début du XVIIème siècle, Moscou. Or, émeraudes, saphirs, perles, techniques utilisées : moulage, filigrane, émaillage.

 

 

 

 

Sur la photo ci-dessus, nous pouvons admirer, de gauche à droite :

1 - un élément d'une paire de pendentifs (Ryasny), 16ème siècle, Moscou. Argent, perles, turquoises, grenats almandins, engraving, gilding. L'autre élément se trouve sur la partie droite de la photo.

2 - un élément d'une paire de pendentifs (Ryasny), 16ème siècle, Moscou. Argent, perles, grenats almandins, corail, turquoises, cristal de roche, tourmaline noire, filigree, gilding. L'autre élément se trouve sur la partie droite de la photo (deuxième à partir de la droite).

3 - un ornement de tête (Ochelye), 16ème siècle (renfilé durant la première moitié du 17ème siècle, Moscou. Or, perles, saphirs, rubis, broderies.

4 - des boucles d'oreilles de "Kazan", première moitié du 16ème siècle (modifiées durant la première moitié du 17ème siècle).

5 - un petit collier, milieu du 16ème siècle, Moscou. Or, perles, gravures, broderies. Donation de la Tsarine Maria Temryukovna, seonde femme d'Ivan le Terrible.

6 - un grand collier, milieu du 16ème siècle. Or, perles, rubis, broderies. Donation du Tsar Ivan le Terrible et de la Tsarine Maria Temryukovna.

collier en forme de halo

Dans la même vitrine à droite nous découvrons (photo ci-dessus) : collier en forme de halo (seconde moitié du XVIème siècle) et plaque en forme de croissant (Tzata), première moitié du XVIIème siècle). Or, argent, perles, diamants, émeraudes, rubis ; technique utilisée : embossage, gravure, niellage.

icône de l'Intercession (Pokrov)

Ci-dessus : icône de l'Intercession (Pokrov), XVIème siècle, Moscou. Encadrement fin du XVIème siècle, début du XVIIème siècle. Argent, chrysoprases, calcédoine, améthystes, verre ; techniques utilisées : estampage et embossage, ciselage, émaillage, dorure.

serviette décorative (Moscou)

Ci-dessus : serviette décorative (Ubrus), XVIème siècle, Moscou. Soie, perles, argent, broderies ; techniques utilisées : estampage et embossage.

×

TOP