Eurojade - Le Spécialiste du Jade - The Jade Specialist

BOUTIQUE

"L'Envol du Dragon - Art Royal du Vietnam"

Musée Guimet, Paris

9 juillet - 15 septembre 2014 

L'exposition "L'Envol du Dragon - Art Royal du Vietnam" évoque une histoire millénaire, de l’âge du Bronze (milieu du premier millénaire avant notre ère) au crépuscule de la dernière dynastie royale des Nguyên (1802-1945), en réunissant une sélection inédite d’œuvres conservées au Musée d’Histoire du Vietnam de Hanoi et au Musée National des Arts Asiatiques – Guimet.

L’évocation de la période de la domination chinoise des Han (env. 1er-3e siècle) permet d’illustrer l’émergence de l’iconographie du dragon figurant çà et là dans le riche mobilier funéraire mis au jour dans les tombes du nord du Vietnam (province du Thanh Hoa), notamment à la faveur des travaux de l’École française d’Extrême-Orient conduits par les archéologues Louis Pajot puis Olov Janse dans les années 1920-1930. C’est à partir de l’indépendance retrouvée (10e siècle) que le Vietnam décline l’image du dragon sous les formes les plus variées. Des éléments de décor architectural, des chefs-d’œuvre de céramique, divers objets somptuaires de bronze (11e-18e siècle) témoignent de la puissance inventive d’un pays imprégné de culture chinoise et faisant pourtant preuve d’une profonde originalité. L’exposition se poursuit par l’évocation d’un sanctuaire bouddhique dont les riches iconographies dans lesquelles l’image du dragon prend parfois place, forment un ensemble en harmonie avec les éléments de mobilier rituel et d’objets d’art religieux réunis de manière suggestive.

Enfin, un ensemble exceptionnel et inédit de chefs-d’œuvre de tout premier plan permet d’illustrer le faste de la dynastie des Nguyên, à Huê, de sa fondation à l’abdication du dernier empereur, Bao Dai, le 25 août 1945.

Quelques pièces en jade (il n'est pas spécifié de quel type de jade il s'agit, comme bien souvent malheureusement dans le cadre d' expositions,  il s'agit ici de jade néphrite) sont présentées lors de ce parcours. Nous les avons photographiées pour vous :

 

 

sceau de l'empereur Minh Mang

jade - daté 1853 - inscrit : "Hoâng Dé Chi Ty", "Sceau de l'Empereur"

La réalisation d'un ensemble de sceaux officiels constitue l'in des éléments essentiels de la geste impériale. Les sceaux les plus importants ont été commandités par Gia Long. Son successeur, minh Mang, fit réaliser des sceaux de jade dont le style s'inspire de celui des empereurs chinois Qing (1644-1911).

Le cachet de l'empereureur Khai Dinh (r. 1916-1925) témoigne des temps nouveaux de la présence française . Il procède d'une forme occidentale et paraît mieux aadapté au courrier d'un hopme de l'entre-deux tguerres que les sceaux plus traditionnels de jade et d'ivoire réalisés à son avènement et réservés aux décrets officiels.

     

    service à thé or et jade - Epoque Nguyen, début du 20ème siècle

Ce superbe service à thé témoigne de l'esthétique en faveur à la cour des Nguyen au début du 20ème siècle, notamment sous le règne de l'empereur Khai Dinh (r. 1916-1925). Un sertissage en or de dragons évoluant dans des nuées enserre la base des tasses. Les anses de préhension témoignent d'une influence occidentale.

support à offrandes - or, jade, émail peint sur cuivre, époque Nguyen, 12ème année Ming Mang (1831) 

×

TOP