Eurojade - Le Spécialiste du Jade - The Jade Specialist

SHOP

"Prédateur", un requin en jade aussi inoffensif qu'exceptionnel...

ou comment d'un brut de néphrite est sortie une oeuvre d'art

requin en jade néphrite

© Georg Schmerholz

requin en jade néphrite - 02

© Georg Schmerholz

Cette sculpture de toute beauté est l'oeuvre de Georg Schmerholz (www.jadefineart.com), un artiste d'origine hongroise qui, voulant échapper au communisme, quitta la Transylvanie après avoir étudié l'ingénierie et le design, pour atterrir dans un camp de réfugiés en Italie. Puis il émigra en Suède et, au bout de deux ans et demi, au Canada où afin de donner libre cours à ses envies créatrices, il devint sculpteur, designer, photographe et construisit même des maisons. C'est en 2001 qu'il s'établit aux Etats-Unis, en Californie du Nord, pour vivre et travailller dans un vaste espace paisible et isolé de 10 hectares, au pied de la Sierra Nevada.

Georg Schmerholz est un artiste de renom qui travaille toutes sortes de matériaux et pas uniquement le jade, mais notre intérêt étant plus particulièrement centré sur cette pierre, nous avons voulu partager avec vous la genèse et l'évolution de ce magnifique dauphin en jade.

© Georg Schmerholz

Vingt ans en arrière, Georg avait reçu la commande d'un grand requin blanc, qu'il avait taillé dans du marbre blanc. Il a voulu revisiter cette fois cette puissante force de la nature en jade, et le résultat est fantastique.

Voici comment, en partant d'un simple morceau de jade néphrite brut, et après six cents heures de travail (!), Georg Schmerholz a produit ce splendide "Prédateur". La sculpture mesure 40,64 cm (16 pouces) de long par 30,48 cm (12 pouces) de large et 54,72 cm (18 pouces) de haut ; le requin repose sur des stalagmites de calcite.

© Georg Schmerholz

La photo ci-dessus montre le morceau de jade initial utilisé pour sculpter le "Prédateur". Il s'agit de néphrite du Mont Ogden, en Colombie-Britannique, au Canada. Cette pièce provenait d'un bloc de 180 kilos et elle correspondait parfaitement à la forme du grand requin blanc que Georg voulait créer.

On peut décrire le processus de sculpture en cinq phases : l'artiste fait d'abord l'ébauche du projet, puis il exécute un dessin plus précis. Il passe ensuite à la mise en forme, puis au peaufinage avec le sablage, enfin il termine par le polissage et à la finition des détails.

© Georg Schmerholz

Le jade néphrite n'est pas très dur mais extrêment résistant donc très difficile à travailler ; pour le travailller, il est nécessaire d'utiliser des scies et des meules diamantées, des fraises diamantées frittées et/ou plaquées et des meules sur tige avec du carbure de silicium. Le polissage final est fait à la pâte de diamant.

© Georg Schmerholz

© Georg Schmerholz

© Georg Schmerholz

Si vous avez des questions concernant ce requin et si vous avez une demande particulière, n'hésitez pas à nous contacter : contact@eurojade.fr ou à visiterwww.jadefineart.com, le site de Georg Schmerholtz, où vous pourrez admirer ses autres réalisations.

Pour terminer, Georg aime citer la phrase de Antoine de Saint-Exupéry (dans "Terre des Hommes", chapitre 3) : "Il semble que la perfection soit atteinte, non pas lorsqu'il n'y a plus rien à ajouter, mais plus rien à retrancher".

×

TOP